Back to top

Trier, c'est futé!

90 % de ce que l’on génère comme déchets peut être réutilisé, recyclé, composté ou valorisé. Trier, c’est futé!

Saviez-vous que pour chaque tonne de déchets enfouis, le gouvernement du Québec perçoit une redevance à l’élimination de matières résiduelles de près de 23 $?

En moyenne, la MRC enfouit près de 20 000 tonnes de déchets par année, soit près de 75 % de ce qui est collecté, une dépense d’environ   460 000 $ juste en taxe à l’enfouissement, en plus de ce qui est payé à l’entrepreneur assurant le service de collecte sur le territoire.

De plus, enfouir coûte plus cher que recycler ou composter. En effet, le coût de la collecte du bac noir est de plus de 50 $/bac/an comparativement à celui du bac brun, qui est d’environ 25 $/bac/an ou celui du bac bleu qui ne coûte que 5 $/bac/an (après compensation). Pensez-y, la facture collective peut être grandement réduite grâce à l’effort de tri de chacun, sans compter tous les bienfaits pour l’environnement!

Ainsi, plus on enfouit, plus on paie, mais plus on recycle, plus on reçoit! Trier, c’est payant!

Selon Recyc-Québec, près de la moitié des matières enfouies sont des matières organiques, ce qui représente un potentiel de 10 000 tonnes à l’échelle de la MRC.

Avec l’implantation du bac brun, ce sont donc 10 000 tonnes de matières organiques qui seront détournées de l’enfouissement. 10 000 tonnes pour lesquelles on ne paiera pas de redevance à l’enfouissement, soit une économie possible de 230 000 $ par année.

Portrait moyen de la gestion des matières résiduelles au niveau de la MRC 2011-2015

 

 

Comment réduire les quantités enfouies et économiser des milliers de dollars?

Réduire sa consommation et sa production de déchets, réemployer, récupérer et valoriser les matières;

Pratiquer l’herbicyclage : près de 3 000 tonnes de gazon peuvent également être détournées de l’enfouissement grâce à cet effort;

Composter : des 19 596 tonnes enfouies, 10 000 sont des matières organiques (résidus verts et alimentaires) pouvant être détournées de l’enfouissement;

Trier mieux ses matières : des 19 596 tonnes de matières enfouies, 2 000 sont des matières recyclables qui sont mal triées.

Le bilan complet de la gestion des matières résiduelles est disponible ici