Back to top

Résidus verts

Nous appelons « résidus verts » les matières putrescibles provenant de votre cour ou de votre jardin telles que le gazon, les plantes, les fleurs, les résidus de haies de cèdre, les feuilles mortes, etc.

Branches

En ce qui concerne les branches de feuillus, dans le but de limiter la propagation de l’agrile du frêne, la MRC de Pierre-De Saurel procède à des collectes spéciales de branches.

L'agrile du frêne est un coléoptère envahissant extrêmement destructeur qui attaque et tue toutes les espèces de frênes. Sa larve se nourrit de la couche intérieure de l’écorce de frêne pour se développer. L’agrile du frêne est considéré comme un insecte ravageur, car il peut causer la perte en peu de temps de toutes les espèces connues de frêne, quel que soit leur âge ou leur dimension. Il a déjà tué des millions de frênes en Amérique du Nord, mais est cependant sans danger pour la santé humaine.

Afin de ralentir la propagation de l'agrile du frêne dans de nouvelles régions, l'Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a recours à des mesures visant à limiter le mouvement des matières potentiellement infestées. La MRC fait partie d’une zone réglementée et doit respecter les mesures de l’ACIA, c’est pourquoi nous effectuons des collectes spécifiques de branches.

Les branches collectées sont amenées à l’écocentre régional où elles sont déchiquetées pour en faire du paillis. Les gens intéressés peuvent donc s’en procurer gratuitement pour leur usage personnel selon les quantités disponibles.

Les branches doivent avoir 5 cm (2 po) de diamètre et être attachées en ballots d'un poids maximum de 25 kg (55 lb) et d'une longueur maximale de 1,5 m (5 pieds).

À noter que les résidus verts et les branches sont acceptés en tout temps à l'écocentre de la MRC de Pierre-De Saurel, situé au 3125, rue Joseph-Simard.