Back to top

Pourquoi composter?

          "Le compostage est un processus biologique de valorisation des matières
           organiques en un produit semblable à un terreau, le compost."

C’est la grande question, mais il s’agit d’une décision très réfléchie et surtout très logique qui se base sur les principes du développement durable, c’est-à-dire, un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Le développement durable s’appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement.

C’EST BON POUR L’ENVIRONNEMENT!

D’ailleurs, le gouvernement du Québec nous oblige à recycler biologiquement nos matières organiques de par sa Loi sur la qualité de l’environnement. Ces matières doivent être bannies des sites d’enfouissement d’ici 2020. Des pénalités sont même prévues pour les MRC et les municipalités qui ne s'y conformeront pas.

Lorsqu’envoyées à l’enfouissement, les matières organiques se décomposent puisqu’elles sont privées d’air et libèrent des gaz à effet de serre dans l’environnement (méthane). Des gaz qui sont dommageables pour l’environnement. Les matières organiques génèrent aussi des lixiviats (jus de poubelles) qui peuvent, malgré les précautions prises par le site d’enfouissement, atteindre la nappe phréatique et contaminer notre sol et notre eau potable. Lorsque recyclées biologiquement, par compostage ou par biométhanisation, les matières organiques sont plutôt valorisées en compost ou en énergie (biogaz).

* Le compostage produit 20 fois moins de gaz à effet de serre que l’enfouissement! 

C’EST BON POUR LA SOCIÉTÉ!

Chaque petit geste compte! Composter, c’est aspirer à une société sans gaspillage : de la terre à la table et de la table à la terre, tel le cycle de la vie.

Composter, c’est participer collectivement à un projet d’intérêt général et contribuer positivement à l’évolution de notre société par une gestion responsable des ressources naturelles.

Enfin, composter, c’est penser aux générations futures : profiter de ce que la nature nous offre, sans excès afin que nos enfants et leurs enfants puissent eux aussi en profiter.

C’EST BON POUR L’ÉCONOMIE!

Le bilan de la gestion des matières résiduelles de la MRC pour l’année 2015 indique que 75 % de ce qui est généré sur notre territoire est présentement enfoui. Soit une dépense de plus de 460 000 $ par année, et ce, uniquement pour la taxe à l’enfouissement.

Des quelques 20 000 tonnes de matières enfouies en moyenne chaque année, 10 000 tonnes sont des matières organiques (des restes de table, du carton souillé, du gazon, des feuilles mortes, etc.). Avec notre objectif collectif de détourner 10 000 tonnes de matières par année de l’enfouissement grâce aux bacs bruns, nous pourrions économiser   230 000 $.

De plus, collecter un bac brun coûte moins cher qu’un bac noir. La raison : il n’y a pas de taxes à payer pour l’enfouissement, et les matières organiques sont valorisées en un produit (compost) destiné à la revente.

MISSION : RÉDUCTION! UNE MISSION QUE L’ON DOIT ACCOMPLIR TOUS ENSEMBLE, ET DÈS MAINTENANT!

TRIER MIEUX, HERBICYCLER ET COMPOSTER, UNE BONNE RECETTE POUR LA RÉDUCTION. QUELLE EST LA VÔTRE?